10 indispensables pour pédaler sur les Mad Jacques Vélo

10 indispensables pour pédaler sur les Mad Jacques Vélo

Avant chaque Mad Jacques Vélo, c’est la même chose. Y en a toujours un qui se met à douter : est-ce que le vélo Bob l’éponge de ma petite sœur de six ans et demi va VRAIMENT faire l’affaire ?

Pour ceux qui ne voudraient pas partir complètement à l'arrache, on a bossé un top 10 de nos indispensables, avec nos partenaires préférés. Des petites choses qui devront largement améliorer ton confort, soulager ton mal de tête pré-aventure et ton mal de fesses post-aventure.

1. Des sacoches Vaude pour soulager ta conscience et ton dos

Alors oui, le sac à dos sur le vélo, c’est une option. Malheureusement, elle se paye souvent assez cher en séances d’ostéo. Si tu te dis que c’est l’occasion d’investir, on te conseille d’aller jeter un coup d'œil à la gamme ReCycle de Vaude

Déjà, parce que, qualité allemande oblige, tu vas les garder à vie, et ensuite parce qu’elles sont fabriquées en Europe et à partir de matériaux recyclés. De quoi soulager ton dos et réduire notre éco-anxiété. Merci. 

Toute une gamme en matériaux recyclés

Dans cette gamme, Vaude propose trois sacoches qui nous ont tapé dans l'œil. Dont la sacoche ReCycle Pro Single, fabriquée en Allemagne et quasi-intégralement à partir des déchets plastiques, AKA le plus grand cauchemar de Jacques. Une sacoche baroudage-compatible, mais avec un look qui te permettra AUSSI d'aller au bureau à vélo avec classe. De rien. 

Photo © Jeanne Lepoix
  1. Budget : compter 100 € pour une sacoche de 18,5 litres
  2. Où les trouver : sur le site de Vaude ou chez tout bon revendeur Vaude.

2. La sonnette qui fait PIING

Parce que tu n’es jamais à l’abri qu’une mamie traverse une départementale les yeux fermés ou qu’un groupe d’ado ait décidé de bronzer en plein milieu de la piste cyclable, il te faut une sonnette. 

Simple, efficace et complètement indispensable

La sonnette PIING de Zefal, rapport à son tintement, est parfaite : pas chère, puissante et locale.

On ne sait pas quoi ajouter, si ce n’est, qu’en plus, elle est fabriquée en France dans l’usine Zefal de Jargeau, dans le Loiret. Une usine familiale, pour vous servir depuis 5 générations.

  • Budget : dispo en deux couleurs, elle te coûtera la modique somme de 3,95 €. Puisqu'on te dit qu'elle est parfaite
  • Où la trouver : dans tous les bon magasins de vélo

3. L' appli qui te remet sur le droit chemin

À la Mad Jacques, on adore les cartes IGN toutes pourries qui finissent en lambeaux, la débrouille et les imprévus. Mais bon, cette année, vu le prix de l’essence, on ne viendra pas te chercher à 100 km du lieu d’arrivée si tu t'es planté. Pour t'éviter ça, un seul clic à faire. 

Télécharge l'appli de planification d’itinéraires Komoot

Le must c'est le pack premium (gratuit pour les Jacquots inscrits aux Mad Jacques), qui te débloquera plein de fonctionnalités sympa

  • La météo sur le trajet en fonction de ton heure de départ. Histoire de savoir si tu prends plutôt ton K-way plutôt que ta chemise hawaïenne,
  • Les fonds de cartes par type de sport (vélo, rando…). Pratique si tu casses ton dérailleur et que tu dois finir à pieds,
  • Un planificateur multi-jour, parfait si tu décides de continuer l’aventure comme une Jacquotte de la Mad Jacques Picardie 2020 (qui à notre connaissance n’a toujours pas arrêté de pédaler). 

Voilà, et si tu rêves de repartir après l’événement, tu y trouveras plein d’idées de rando à vélo ou à pied, à la journée ou à la semaine. L'application est conçue pour être communautaire et sans la pression de la perf, tout ce qu’on aime.

  • Budget : gratuit pour l'accès classique et 4,99€/mois pour l'accès Premium (3 mois offerts aux participants des Mad Jacques Vélo)
  • Où la trouver : sur l'App Store ou Google Play

4. Un vélo qui n'est pas celui de ta petite sœur

Alors, oui, on sait que trouver un vélo en ce moment, c’est BIEN plus dur que d'avoir convaincu tes collègues de venir pédaler à la Mad Jacques avec toi. Pas de panique, ils ne finiront pas sur le vélo de ta petite sœur, on a la solution.

Tu les envoies chez Cyclable, tu viens de notre part, et ils te sortiront des vélos de derrière les fagots. On en a sélectionné trois, qui devraient les rendre heureux.

Pour Simon, un vélo de randonnée Ridgeback Expedition

Pour Simon, la compta, ce n'est pas une vocation. Ça fait deux ans qu’il te bassine avec son envie de partir faire le tour du monde à vélo.

On lui a trouvé un vélo hyper robuste, polyvalent, avec une position maxi confort, tout en acier et tout équipé pour le voyage à vélo. Plus d’excuses, y a plus qu’à monter sur la selle.

Pour Sophie, un vélo urbain Kona Dew Deluxe

Sophie, rêve de ne plus jamais prendre le métro et de faire tous ses trajets à vélo.

Hop hop hop, on saute sur l’occasion et on lui conseille un vélo sécurisant, ultra polyvalent, confortable, avec une mécanique simple et efficace et au look citadin. Promis, elle l’utilisera tous les jours. Pensez à rajouter un porte-bagage pour le Morvan, le vélo est conçu pour !

Pour Roger, un vélo de randonnée Ridgeback Panorama 

Roger, c’est ton DAF, il veut se faire plaisir et il est prêt à tout plaquer pour partir avec Simon.

Il faut dire qu’il passe déjà tous ses dimanches à suer sur un vélo de route. On lui suggère le même vélo que Simon, avec un niveau d'exigence en plus : une position plus sportive, des portes bagages en plus et une polyvalence accrue. Le nec plus ultra du vélo de voyage, c’est nos copains d’Un monde à vélo qui le disent.

5. Le livre pour devenir autonome à vélo

La dernière fois que tu t’es retrouvé à plat, un lundi matin, au moment de partir au boulot, bah t’as pris le métro. Parce que tu ne sais pas changer une chambre à air.

Mais ne t'inquiète pas, on a la solution pour te sortir du métro : LE livre qui va te donner toutes les clés pour devenir autonome à vélo : "Vélos pratiques".

Équiper, entretenir et réparer ton vélo

Je te préviens, ça va devenir ton nouveau livre de chevet. Non seulement parce qu'il est vraiment beau mais aussi parce que les auteurs, Laurent Belando et Louise Roussel, que tu pourras peut-être croiser sur nos évènements, y livrent des conseils qu'on a bien envie de suivre. 

À grand renfort de belles photos, de jolis mots et de dessins chiadés, tu vas apprendre à graisser une chaîne, remplacer une chambre à air (enfin), mettre un vélo sous housse, remplacer tes patins de freins, mais aussi découvrir des artisans du vélo et des ateliers de réparation bien sympas. Tout un programme. 

  • Budget : 22 €
  • Où le trouver : dans toutes les bonnes librairies

Oops! ça n'a pas marché... Pourriez-vous réessayer ?

6. L’appli qui donne du sens à tes bornes à vélo

Quant au kilomètre 60 de la première journée, tu auras mal aux fesses, tu auras faim parce que tu n’auras pas assez mangé de barres Nature Valley et qu’en plus t’auras crevé deux fois, il te faudra une bonne raison pour continuer à avancer. 

On l’a bien compris. C’est pourquoi on t’encourage à rejoindre les 10 000 cyclistes de la Communauté Vivons vélo d’AG2R la Mondiale. Qui donne du sens à tes gouttes de sueur.

Chaque kilomètre se transforme en don

Et tous tes coups de pédale se convertissent en euros pour les équipes de recherche de l’Institut Pasteur qui bossent sur les maladies neuro-dégénératives.
C’est simple comme bonjour. Y a un clic à faire ici, tu crées ou tu rejoins une équipe, tu lances l’appli et quand tu pars rouler, le compteur démarre.

On trouve ça brillant. Du coup, ils sont partenaires officiels de la Mad Jacques ! Chaque Jacquot qui pédale fera augmenter la jauge.

  • Budget : toi, ça ne te coûte rien, et eux ça leur rapporte gros. Notre objectif ? Faire péter le palier à 100 000 €. Objectif 100 patates.
  • Où la trouver : pour télécharger l'appli, c'est par ici

7. Le site pour bien cyclo-procrastiner

On sait tous que tu fais semblant de bosser en lisant notre article. Sourcils froncés, lèvres un peu pincées, petits soupirs réguliers : on connaît la technique.

Vu qu’on est sympa, on te pousse au vice en te donnant la clé pour continuer à bien procrastiner : Les Rookies.  

Un média bien cool

Où tu trouveras de belles histoires de bikepacking (avec souvent des galères), des actu sur le gravel, des portraits de cyclistes qui envoient du bois et des revues de matos.

De quoi bien procrastiner, on t’aura prévenu. 

On s’est évidemment trouvé des atomes crochus. Notamment quand il s'agit d'imaginer des cyclo-animations débiles. Où tu pourras peut-être remporter le “prix des Feignasses” et ta place pour leur prochain trip vélo. Et une gapette chouette. On t'en dit pas plus mais c'est cool. 

  • Budget : beaucoup de ton temps. 
  • Où les trouver : sur le site lesookies.com et sur toutes les Mad Jacques vélo.

8. Un support bien costaud pour ton bigophone

Nous aussi on s'arrête à tous les feux rouges pour checker notre itinéraire. Et on a beau faire des sudokus chaque dimanche pour travailler notre mémoire, on galère. 

Mais pas de panique, on a trouvé la solution pour que tu aies ton téléphone sous les yeux quand tu rouleras sur les côtes du Morvan et pour ne pas rater l’embranchement dans la descente à 15 %.

LE système de fixation parfait pour ton téléphone

Imaginé par Quad-lock, il comprend un support à installer sur ton guidon ou ta potence et une coque ultra résistante pour ton téléphone.

Validé et double validé, c’est un système ultra simple, qui te permet de dégainer ton téléphone en un tour de poignet pour prendre des photos de ton aventure. Voilà. On aura tendance à te conseiller le support “Out Front”, qu'on trouve super ergonomique.

  • Budget : 70 € pour le support + la coque. Pas donné, on l'admet, mais la qualité est vraiment au rendez-vous
  • Où le trouver : sur leur site internet, tu peux même gratter 10 % de réduction sur ta première commande, avec la livraison offerte. Aussi en vente chez Cyclable.

9. La crème magique anti-frottements

On ne va pas te mentir, si tu n'as jamais roulé plus de 60 km en une seule journée, tu vas avoir mal aux fesses. C’est pas grave. Mais ça fait maaaal. 

Comme on est sympa et qu’on a pitié de ton épiderme fessier, on te livre le secret le mieux gardé du monde du cyclisme : “il faut te tartiner l’entrejambe”. Parce que si tu as mal, c'est à cause des frottements de la selle et des multiples couches de vêtements que tu auras habillement superposé. Ni plus ni moins.  

La crème NOK à la rescousse !

Une crème à base de beurre de Karité, à appliquer en massages prolongés sur les zones de frottement avant et pendant l’aventure.

Développée par la marque Sport Akileïne, à Monaco (excusez-nous du peu), elle vous promet une peau hydratée, protégée et plus résistante. Elle prévient aussi la formation de rougeurs et d'ampoules, tout un programme.

Notre conseil : commence à l’utiliser quotidiennement une semaine avant le départ, pour bien préparer ta peau.

  • Budget : environ 5 € le tube de 75 ml.
  • Où la trouver : ça se revend sous le manteau, mais aussi dans toutes les pharmacies et parapharmacies. 

10. La barre anti coup de barre

La fringale, c’est ma bête noire. De quoi être plus à plat qu’un pneu crevé. S'il y a un truc sans lequel tu ne dois pas partir (en plus de ton vélo et de ton casque), c’est bien de la BOUFFE.

À glisser dans tes poches et dans le moindre recoin inutilisé de tes sacoches. On a chacun nos chouchous : les Schtroumpfs qui piquent, le lait concentré ou les Tuc.

Perso, on a une légère addiction aux barres Nature Valley

Surtout à celles au beurre de cacahuètes. Et aussi à celles avoine-miel. Ne nous jugez pas. Je ne te cache pas que Jacques a un peu déconné et en a fait livrer 800 cartons dans nos bureaux. Du coup y en aura sur TOUS les ravitos des Mad Jacques.

  • Budget : tu en trouveras dans toutes les grandes surfaces à moins de 3 € les 5 barres.
  • Où les trouver : tous les 35 km sur les Mad Jacques Vélo et dans toutes les grandes surfaces.
Doux Jésus !

Vous en voulez encore ?

No items found.
CoursesRefugesÀ ProposPartenariatsBlogPresse
Une question ?
01 84 60 13 33jacques@madjacques.fr