jusqu'à mardi minuit
spécial gros canard
-10€ avec le code COINCOIN
jusqu'à mardi minuit
spécial gros canard
-10€ avec le code COINCOIN
jusqu'à mardi minuit
spécial gros canard
-10€ avec le code COINCOIN
jusqu'à mardi minuit
spécial gros canard
-10€ avec le code COINCOIN

Week-end terroir : 10 bons plans dans la Loire

Week-end terroir : 10 bons plans dans la Loire

La Loire, c’est clairement un département souscoté. C’est la deuxième année qu’on s’en va crapahuter là-bas et c’est toujours pareil : on en prend plein les mirettes et on se demande même si on déménagerait pas là-bas, tant qu’à faire.

Avec le département de la Loire et Loire Story, on a envie que tu en profites à ton tour. On veut te faire découvrir le coin sous un nouveau jour. Que toi aussi tu rentres chez toi complètement époustouflé avec rien d’autre qui sort de ta bouche que “wahou”.

C'est quoi le plan ?

Composte ton billet sans attendre, le Terroir Express partira dans quelques minutes voie A, direction le département de la Loire. Au programme : de quoi t’en mettre plein la panse, de quoi passer du temps dans la nature et des petits villages aussi mignons qu’un chaton. Tout ce qu’on attend de la vie, en somme. 

1. Manger une fondue à la fourme et passer la nuit dans les arbres

Imagine-toi un vendredi au bureau, entre Géraldine qui te demande comment envoyer une photo à sa nièce par SMS, et Jean-René qui croit avoir cassé son ordinateur alors qu’il a juste débranché son clavier sans faire exprès. Imagine. Tu as juste envie de crier à Géraldine et Jean-René de te ficher la paix et de prendre tes jambes à ton cou. Tu veux aller loin, très loin, là où personne ne viendra te chercher. Figure-toi qu’on a trouvé le spot idéal pour ça !

Pour une nuit paisible perché en haut d'un arbre

Hêtre en Forez te propose de passer la nuit dans un hamac en haut d’un hêtre après avoir dégusté une bonne fondue à la fourme. Si c’est pas le paradis, ça y ressemble beaucoup !

Tu peux emmener avec toi jusqu’à 7 copains et tous ensemble vous oublierez Géraldine et Jean-René.

Pour qui : pour tous ceux qui ont envie d’oublier le quotidien le temps d’une nuit. De 3 à 8 copains.

Où c’est que c’est : à Chalmazel-Jeansagnière, au cœur d’une hêtraie.

Les sous : 75€ la nuit par personne, petit-déjeuner et sac de couchage compris. 50€ pour la fondue à la fourme.

2. Descendre les Gorges de la Loire en canoë

Toi aussi il fallait t'extirper de force de la piscine quand t’étais petit alors que tu y avais déjà passé deux heures ? Tu finissais toujours par sortir de l’eau avec le bout des doigts tout fripés, les yeux rougis par le chlore et pourtant heureux comme Marin quand il a retrouvé Némo.

Si tu aimes toujours autant barboter, on a un plan pour toi. Tu devrais te sentir comme un poisson dans l’eau (sans mauvais jeu de mot) !

Pour découvrir la Loire à la pagaie

Enfile ton plus beau gilet de sauvetage et à l’abordage ! On part à la base de Loisirs Loire Forez choper un canoë pour aller découvrir le côté sauvage du fleuve Loire. Tu vas découvrir les Gorges de la Loire d’un point de vue privilégié et ta rétine ne va pas en revenir indemne.

Pour qui : pour tous ceux qui aiment se laisser porter par le courant.

Où c’est que c’est : à Saint-Just Saint-Rambert, à la base de Loisirs Loire Forez.

Les sous : 15€ pour un kayak monoplace, 25€ pour un biplace.

3. Dormir à la belle étoile à Violay

Est-ce que c’est pas ça finalement la liberté ? Dormir dehors, installer ton campement où tu veux, quand tu veux et te concocter des coquillettes 4 étoiles au réchaud ?

Le grand luxe, c’est de t’endormir au plus près de la nature, loin de l’agitation d’un camping et de sa soirée mousse. Figure-toi qu’on t’a dégoté un spot dodo aux petits oignons tout près du GR7 où tu pourras carrément prendre une douche. Royal !

Pour ronfler sur tes deux oreilles

Le village de Violay est classé village sport nature. Pour accueillir comme des rois les sportifs de ton acabit, le village a créé une aire de bivouac aménagée où tu peux planter ta tente, dormir à la belle étoile ou louer une cabadienne (une petite cabane toute mignonne), et même prendre une douche.

Profite de ta halte à Violay pour aller voir la Tour Matagrin qui te donne un point de vue à 360° sur les alentours (le Roannais, le Beaujolais, les Alpes, le Bugey, la plaine de Lyon, mais aussi les crêts du Pilat, le Mézenc, les monts du Forez et de la Madeleine).

Pour qui : pour tous les aventuriers qui ont quand même envie de prendre une bonne douche après une journée de crapahutage.

Où c’est que c’est : à Violay, route de la Berchère

Les sous : 6€ la douche et 6€ la location de la cabadienne.

4. Faire une portion de la Véloire

Quand on partait de bon matin. Quand on partait sur les chemins. À bicyclette. Justement, si tu aimes partir à bicyclette avec tes copains même s’ils ne s’appellent pas Fernand, Firmin ou Paulette, on t’a déniché un plan qui devrait te ravir. Et même pas besoin de partir de bon matin !

Pour passer en mode contemplatif

La Véloire, c’est un parcours de 140 kilomètres qui longe la Loire et qui te fait découvrir le dernier fleuve sauvage d’Europe (rien que ça) et des endroits sympas comme Roanne, Charlieu et Briennon. Entre villages mignons et châteaux, tu vas être bouche bée, crois moi. Avec 25 kilomètres en site propre et 78 kilomètres en voie partagée, ça va pédaler sec !

Pour qui : pour tous ceux qui aiment pédaler à la cool.

Où c’est que c’est : départ facile en train depuis Roanne ou Paray-le-Monial.

Les sous : un billet de train, du coup !

5. Faire une descente en trottinette de montagne dans le Pilat

On t’entend d’ici râler pour nous dire “ouais la trottinette c’est nul”, “la trottinette ceci”, “la trottinette cela”. C’est vrai que si tu penses uniquement aux trottinettes électriques qui envahissent les rues de la capitale… c’est pas sexy, c’est clair. Là on te parle de Trottinettes avec un grand T. La Rolls-Royce de l’expérience en trottinette : descendre une montagne en mode trottinette tout-terrain.

Pour faire le plein de sensations fortes

Descendre une montagne en trottinette dans le Pilat, c’est un peu comme en VTT mais sans le VTT. L’idée, c’est d’avoir les mêmes sensations (le palpitant tout ça tout ça), sauf que c’est carrément moins technique, donc plus accessible ! Ouvert même aux débutants.

Tu as le choix entre deux parcours : avec 450 mètres de dénivelé ou avec 900 mètres de dénivelé.

Pour qui : pour tous ceux qui veulent faire le plein de sensations fortes (1m35 minimum).

Où c’est que c’est : chez Trottnature, à Graix.

Les sous : entre 25 et 40€ par personne pour une balade de 1h à 2h30.

On reste amis ?

Laisse ton mail pour recevoir des nouvelles (juste un peu) et connaitre avant tout le monde les dates de nos événements !

Yihaaaa, c'est dans la boîte !
Oops! ça n'a pas marché... Pourriez-vous réessayer ?

6. Passer la soirée aux Halles Mazerat à Sainté

Saint-Etienne, c’est une ville animée et jeune, et en prime tu y trouveras toujours de quoi ravir ton palais. Si t’es branché terroir, que t’aimes bien manger et boire, ce qu’on a à te présenter risque fort de te plaire : on part du côté des Halles Mazerat !

Pour te régaler les papilles

Aux Halles Mazerat, tu pourras choper une grande table avec tes potes ou avec des inconnus et y passer la soirée tranquille. Chacun mange et boit ce qu’il veut ! La plupart du temps c’est local (et ça on aime), mais il y a aussi des cuisines du bout du monde (libanaise, asiatique, etc.). Ambiance chaleureuse garantie !

Pour qui : pour les bons vivants, ceux qui aiment les adresses conviviales.

Où c’est que c’est : 2 Cr Victor Hugo à Saint-Etienne.

Les sous : tu en as pour toutes les bourses, mais c’est plutôt accessible.

7. Faire une visite du village de Saint-Haon-le-Châtel et faire une dégustation de vin de la Côte Roannaise

Quoi de plus terroir que de visiter un village de caractère et de poursuivre sa visite d’une dégustation de vin local ? Probablement rien. En tout cas pas grand chose.

Saint-Haon-le-Châtel, c’est le genre de petit village où la sérénité règne. Typiquement un endroit qui te fait hésiter à tout plaquer pour y emménager et devenir potier, par exemple. Dis-toi qu’on a carrément pensé à délocaliser la Mad Jacques là-bas.

Pour prendre un shot de terroir roannais

On te propose de te perdre dans les rues de Saint-Haon-le-Châtel, village médiéval perché sur un piton rocheux. Le petit plus : un point de vue exceptionnel sur les monts de la Madeleine.

Et après ta visite, direction le Domaine des Ardaillons pour une dégustation, au pied du village, où tout est bio, éthique et durable. On aime !

Pour qui : pour les bons vivants amateurs de vieilles pierres et de bon vin.

Où c’est que c’est : à Saint-Haon-le-Châtel.

Les sous : dégustation à partir de 6€.

8. S'envoyer en l'air sur le pôle vertical des Monts du Pilat à Planfoy

Quelque chose nous dit que tu n’as pas froid aux yeux, on se trompe ? Si tu aimes les sensations fortes et que tu n’as pas le vertige, tu vas aimer le plan grimpe qu’on t’a trouvé ! C’est ni plus ni moins que le spot d’escalade et de via ferrata idéal. Pour ça, direction Planfoy, une commune à deux pas du gouffre d’enfer.

Pour t'envoyer en l'air dans un paysage grandiose

A partir de Planfoy, tu pourras faire une via ferrata qui offre une vue imprenable sur le barrage du gouffre d’enfer. Tu as le choix entre un parcours adulte et un parcours enfant si tu souhaites faire prendre de la hauteur à tes mini-toi. C’est ce qui fait du Pôle Vertical un lieu unique en son genre.

Pour qui : pour ceux qui sont à la recherche de sensations fortes.

Où c’est que c’est : à Planfoy, départ derrière l’église.

Les sous : possibilité d’y aller en autonomie, location de matériel (entre 14 et 19€ au Marmiton du Pilat à Planfoy), accompagnement possible (renseignements auprès de la Fédération Française de Montagne et d’Escalade, Comité Départemental de la Loire).

9. Faire du rafting ou du hot-dog à Saint-Pierre-de-Bœuf

Oui, dans l’imaginaire collectif, un hot dog ça se mange, ça va pas sur l’eau. On en a bien conscience. Mais laisse-nous t’expliquer tout ça !

Exit le canoë, cette fois on part sur une activité pour les casse-cou comme toi. Si boire la tasse est le plus beau souvenir de tes vacances à Palavas avec Papi et Mamie quand tu avais 8 ans, alors ça devrait te plaire.

Pour te croire dans Pirates des Caraïbes

A l’Espace Eaux Vives, tu pourras trouver plein d’activités originales sur une rivière artificielle de 700 mètres de long, créée par un détournement d’une partie du débit du Rhône. Entre raft, kayak et hot dog : il y en a pour tous les goûts et tu peux facilement y passer une journée entière. Et justement, le hot-dog venons y, c’est ni plus ni moins que de la nage en eaux vives avec un flotteur en mousse qui t’aide à te diriger et à flotter.

Et si t’es plutôt de la team eaux calmes, tu peux toujours opter pour le canoë ou le paddle sur le lac.

Pour qui : pour ceux qui aiment boire la tasse.

Où c’est que c’est : à l’Espace Eaux Vives, à Saint-Pierre-en-Boeuf.

Les sous : location de raft à partir de 21€ par personne (1h sans encadrement) ou 46€ par personne (1h avec encadrement).

10. Faire une rando pique-nique sur les Hautes Chaumes dans le Forez pour atteindre la grande Pierre Bazanne

Besoin d’un grand bol d’air pour te ressourcer avant de rentrer à la maison ? Pour ça, rien de mieux qu’un petit coin sauvage de la Loire où on se croirait presque dans les Highlands écossais. Et ouais, ça envoie du pâté ! Le plan, c’est qu’on part en rando sur les Hautes Chaumes pour atteindre la grande Pierre Bazanne.

Pour être dépaysé sans quitter la Loire

Réserve ta journée car on te propose de faire une grande rando de 20 kilomètres à travers les Monts du Forez. Point de départ : l’auberge de Garnier, une ancienne jasserie où tu pourras déguster plein de spécialités régionales. Après t’en être mis plein la panse, tu pars à la recherche de la Grande Pierre Bazanne, à la fois mystérieuse et majestueuse. En fait, c’est une ancienne cheminée aux propriétés volcaniques !

Pour qui : pour tous ceux qui ont besoin d’un moment de sérénité dans un havre de paix.

Où c’est que c’est : au départ de l’auberge de Garnier, à Saint-Bonnet-le-Courreau.

Les sous : juste de quoi acheter un casse-croûte avant le départ.

Doux Jésus !

Vous en voulez encore ?

Voyage à vélo : les 10 erreurs à ne pas faire

...pour ne pas se dégoûter à tout jamais en un week-end.
Découvrir l'article

Comment ne jamais avoir d'ampoules en trek ?

Toutes les techniques de Marie, trekeuse de l'extrême, pour éviter les ampoules
Lire l'article
CoursesRefugesÀ ProposPartenariatsBlogPresse
Une question ?
01 84 60 13 33jacques@madjacques.fr